Voici comment Achille et Zembendé ont été débarqués d’un avion

Le président par intérim du CDP, Achille Tapsoba et son camarade de parti, Zembendé Théodore Sawadogo, ont de nouveau été débarqués d’un vol en partance pour Abidjan, vendredi.

Arrivés à l’aéroport international de Ouagadougou, les deux membres du parti de Blaise Compaoré ont procédé aux formalités d’embarquement sans encombre. C’est une fois à bord de l’aéronef que des agents de la sécurité se sont présentés à eux, les invitants à la suivre.

Mais contrairement à ce qui s’est passe le 4 juin, messieurs Tapsoba et Sawadogo refusent d’obtempérer. Face à l’instance des policiers, les deux hommes politiques exigent, à défaut d’un document qui leur interdit de quitter le pays, une explication.

Mais rien à faire, ce sont des instructions qui viennent de la hiérarchie.

Constatant la détermination de Achille Tapsoba et de Zembendé Théodore à une pas descendre, les agents de sécurité invitent alors l’ensemble des passagers à débarquer. C’est à ce moment que les deux leaders politiques acceptent de suivre les policiers hors de l’avion, pour ne pas indisposer d’avantage les autres occupants de l’appareil d’Air Ivoire.

Et c’est la fin de l’histoire. Les deux dirigeants du CDP ont quitté l’aéroport sans que la police ne s’intéresse à eux.