Une journée d’hommage aux martyrs instaurée

La date du 31 octobre est désormais dédiée aux “martyrs des 30 et 31 octobre et de la tentative de coup d’Etat du 16 septembre”. La décision a été prise par le gouvernement burkinabè le 16 octobre. Célébrations religieuses, coutumières et cérémonies d’hommage sont les activités qui marqueront cette journée. La première édition se tiendra sous la présidence de Michel Kafando. Le gouvernement invite, à l’occasion, toutes les forces vives et l’ensemble des populations à se mobiliser pour “rendre un vibrant hommage aux valeureux filles et fils, tombés sur le champ d’honneur pour plus de démocratie, de justice, et de liberté au Burkina Faso”.