Un cadeau du Président à la presse ?

Presidential candidate Roch Marc Kabore speaks to journalists after his last campaign rally in Ouagadougou, Burkina Faso, in this November 27, 2015 file photograph. Roch Marc Kabore was proclaimed the winner of a presidential election in Burkina Faso and will become the country's first new leader in decades, the Independent National Electoral Commission said on December 1, 2015. REUTERS/Joe Penney/Files

Dans sa parution du 1er au 14 mai 2017, notre confrère “Le Reporter” titrait à sa UNE, “Scandale financier au SIAO : Plus de 200 millions de FCFA portés disparus”. Le Chef de l’Etat a réagi.

Le Président du Faso semble avoir lu l’article de notre confrère et sa réaction en vue d’une suite de cette affaire sonne comme un cadeau du 3 mai.

En effet, dans la dernière parution du journal “Le Reporter”, le conseil d’administration du SIAO n’est pas d’accord avec l’agent comptable. Notre confrère affirme pour ce faire que “pendant que le solde de la trésorerie s’élevait à plus de 632 millions FCFA, l’état de rapprochement bancaire était de moins de 450 millions FCFA. Soit une différence de plus de 250 millions FCFA”. Cette fracassante révélation a certainement fait sursauter le Président du Faso d’où sa réaction ce jour.

” Le chef de l’Etat donne des instructions afin que la chaîne de responsabilité puisse répondre à la suspicion de détournement de 200 millions FCFA au niveau du SIAO”. C’est ce qu’a dit le ministre Rémi Dandjinou, porte-parole du gouvernement au sortir du conseil des ministres de ce 3 mai.

Après les révélations du journal Courrier Confidentiel qui ont abouti à l’arrestation du PDG de CIMFASO, cette autre enquête journalistique aura de toute évidence une suite.

La Rédaction