Qui vend le retrait des implants ?

Le ministère de la santé dans un communiqué publié ce 21 janvier 2017 informe les usagers des services de santé que les méthodes contraceptives ne sont pas en vente. Pour le ministère, “la planification familiale est l’une des interventions à efficacité prouvée pour la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile”.

Malheureusement, “de fausses rumeurs laissent croire que le retrait des implants est désormais payant. Le ministère de la santé tient à rassurer tous les usagers des services de planification familiale qu’il n’en est rien. Les méthodes contraceptives sont fortement subventionnées par l’Etat”.

Pour rassurer encore les usagers, le gouvernement informe que la subvention pour l’achat des produits contraceptifs a augmenté. Elle passe de 150 000 000 FCFA en 2016 à 500 000 000 FCFA en 2017. Par ailleurs, les prix des différentes méthodes contraceptives restent inchangés et “le retrait est gratuit”.