Opération conjointe Burkina-Mali -Niger pour retrouver le couple Eliot

Les trois pays du Sahel ont mis en commun leurs forces dans la recherche du couple Eliot.

Ces deux ressortissants australiens ont été enlevés par un groupe d’au moins trois personnes, dans la nuit du 15 au 16 janvier.

Le 25 janvier à Ouagadougou, le président burkinabè  a levé un coin de voile sur ce qui est fait pour localiser les deux otages. « Tout est mis en œuvre, de concert avec nos pays amis et voisins, du Mali et du Niger pour les retrouver », a-t-il déclaré.

Roch Marc Christian Kaboré a aussi indiqué la présence de pays « partenaires étrangers » dans ces opérations de recherche.  Selon des sources diplomatiques, il s’agit des Etats-Unis et de la France.

Arthur Eliot Kenneth, un médecin, et son épouse Joséphine vivaient à Djibo, ville située au Nord du Burkina depuis 1972.

Leur enlèvement a été revendiqué par « l’Emirat du Sahara », un groupe lie à al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).