Newton Ahmed Barry présente ses ambitions à la FAIB

Une délégation de la Commission électorale nationale (CENI) conduite par son président, Newton Ahmed Barry, a été reçue en audience dans la soirée du mardi 28 février 2017 par le président de la Fédération des Associations Islamiques du Burkina (FAIB).

Cette visite a été l’occasion pour Newton Ahmed Barry de présenter son équipe, les défis majeurs et les actions déjà menées par la CENI d’une part, et l’occasion pour lui et son équipe de prendre connaissance des attentes de la FAIB d’autre part.

A sa sortie, le président de la CENI a indiqué que l’exposé qu’il a fait lors de cette audience va permettre à la FAIB de suivre l’ensemble des reformes de la CENI. Ces réformes sont entre autres le vote des Burkinabè de l’extérieur, la révision du fichier électoral et l’utilisation de la carte d’identité nationale et la carte consulaire comme document de vote au Burkina Faso. Ces échanges vont permettre à la FAIB de l’avis de Newton Ahmed Barry de mieux participer aux débats sur la révision du code électoral qui est engagé actuellement et dans lequel la FAIB sera en tous les cas interpellée.

Le secrétaire exécutif national de la FAIB, le Cheik Sidi Mohamed Koné a indiqué que la fédération a apprécié positivement l’exposé du président de la CENI, et dit être séduit par les différentes reformes que la commission électorale a entamées. Il a aussi souligné que les préoccupations de la FAIB ont été prises en compte par la CENI notamment le vote des Burkinabè de la diaspora et surtout la question de l’organisation de bonnes élections à moindre coût. Il a assuré du soutien et des prières de la FAIB à la CENI afin que les réformes entamées puissent aboutir pour qu’en fin de compte, le Burkina Faso soit un exemple où d’autres pays viendront puiser en matière électorale.