Les soldats onusiens impliqués dans les agressions sexuelles en RCA sont notamment du Bangladesh, de la République démocratique du Congo, du Maroc, du Niger et du Sénégal. (ONU)