Les ministres abandonnés par leurs avocats

Après deux renvois, le procès des ministres de Blaise Compaoré reprenait ce 8 mai. Mais il est à nouveau renvoyé.

Au menu de l’audience du jour, une exception d’inconstitutionnalité de la Haute Cour a été soulevée par les avocats de la défense. Cette exception est rejetée par la Cour. Conséquence, les avocats se déportent, toute chose qui a conduit au renvoi pour le 15 mai. 

Les anciens ministres devront se constitués d’autres avocats pour les défendre à la reprise le 15 mai prochain. 

Pour l’un des avocats, Me Antoinette Ouédraogo, ancien Bâtonnier, le rejet par la Haute cour de justice de l’exception d’inconstitutionnalité est un « mépris » de la Constitution, des textes internationaux et des droits de la défense.

En rappel, c’est le 27 avril dernier que le procès s’est ouvert.