Le SG de l’ONU réagit à l’attaque de Dablo

Antonio Gutterres s’est ému de la situation qui prévaut au Burkina Faso Faso. « Consterné par le nouvelles en provenance du Burkina Faso », écrit-il sur son compte Twitter dimanche en fin de journée. Et de poursuivre : « les maisons de culte devraient être des refuges, pas des cibles » de la violence.

Dimanche dans la matinée, un commando de présumés terroristes a fait irruption dans la commune de Dablo où il a abattu six personnes, dont un prêtre alors qu’ils participaient à la messe.