Le Général Lougué est de retour

Evacué en France pour des soins médicaux en novembre 2014, Kouamé Lougué a regagné le Burkina Faso.

A Oury, son village, sa famille organise des offices religieux ce weekend end pour remercier dieu de lui avoir permis de recouvrer la santé. « Le général se porte bien, il marche sans béquilles », a confié à Kamanews un de ses proches.

Mais sur ce qui a justifié son évacuation sanitaire, les proches du Général Lougué restent évasifs.

Kouamé Lougué a été blessé dans la foulée de la vague de violence qui a entouré la démission, en 2014, de l’ancien président du Faso, Blaise Compaoré.

Des images avaient montré le Général assis, chez lui à domicile, les deux pieds dans des plâtres. Mais que s’est-il passé exactement pour qu’il se retrouve ainsi ?

La junte militaire, qui dirigeait le Burkina à l’époque des faits, n’a jamais répondu à l’interrogation.

Sur son site internet, Sidwaya, un journal d’Etat, a avancé une réponse le 12 novembre 2014 : « La rumeur selon laquelle le général Kouamé Lougué aurait été victime d’un accident s’est avérée fondée. »

Exit donc la thèse de la tentative d’assassinat évoquée par certains milieux Ouagalais. Les circonstances de cet « accident » demeurent inconnues.

Ce 12 novembre, le General Lougué a reçu la visite du Colonel Auguste Denise Barry, venu lui annoncer son évacuation en France, sur décision du chef de l’Etat d’alors, Yacouba Isaac Zida, 

Avant sa blessure, le General Logué s’est rendu, le 2 novembre, dans les locaux de la télévision nationale dans l’intention de se proclamer chef de l’Etat. Il a dû quitter précipitamment les lieux, juste avant que des éléments du défunt régiment de sécurité y fassent une descente qui s’est soldée par un mort.