Le Burkina cherche 8 milliards pour faire de l’humanitaire

Elles sont au total 1 312 071, les personnes qui, à la date du 30 juin, sont officiellement considérées comme déplacées interne sur le territoire burkinabè. Un chiffre qui a connu une hausse de 18% au cours du premier trimestre de l’année 2021, avec 237 078 nouveaux déplacés, selon une information rendue publique par le gouvernement.

Le Burkina fait face, depuis 6 ans, à une violence perpétrée par des groupes armés. Une situation qui contraint les populations à fuir leurs habitats pour plus de sécurité. Selon les données officielles, 60,55% des personnes déplacées internes sont des enfants.

Ouagadougou a évalué à FCFA 8 milliards le besoin pour faire face au « défis en matière humanitaire ».

Une enveloppe nécessaire pour prendre en charge les personnes déplacées internes, ainsi que les personnes vulnérables et celles victimes de catastrophes naturelles.