La coalition Dytaniè demande l’extradition de Blaise Compaoré

Dans une déclaration publiée ce 9 mai, une coalition d’OSC dénommée “Dytaniè” donne sa lecture de la situation nationale.

Après avoir peint un tableau peu reluisant, voici ce que la coalition “Dytaniè” exige :

-L’extradition de Blaise Compaoré pour être traduit devant la justice

-L’ouverture de procédures de rapatriement des biens et fonds de notre peuple enfouis à l’extérieur

-La poursuite des mises en accusation entreprises par le CNT et qui dorment dans les tiroirs de l’Assemblée nationale

-Les jugements de tous les dossiers de crimes de sang et économiques pendants depuis plusieurs années.

-Le lancement des mandats d’arrêts contre les présumés auteurs de ces crimes

-La prise de mesures fermes contre les délinquants fiscaux et des Reste à Recouvrer

-Le recouvrement de la fiscalité entreprise par le CNT et qui avait permis d’encaisser 4 milliards (sur 129 milliards) avant le putsch;

-La mise en application de la loi sur le délit d’apparence

Non à une réconciliation-impunité commandée!

Justice pour tous les martyrs de l’Insurrection populaire et de la Résistance au putsch !

Vérité et justice pour les crimes de sang et économiques !

Mobilisation et lutte pour la naissance d’une République prospère pour tous !

 

Pour la coalition Dytaniè

Les organisations membres:

Le Balai Citoyen, Cadre 2 heures pour nous, 2 heures pour l’Afrique, Génération Cheick Anta Diop, Génération Joseph Ki-Zerbo, Ligue des panafricanistes, Mouvement des Sans Voix, Le REPERE