L’argent et la colère des policiers

Vive tension ce matin au commissariat de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) à Ouagadougou.

 Les éléments de ce corps de la police protestent contre ce qu’ils qualifient d’opacité dans la gestion des ressources financières générées par les prestations qu’ils fournissent à des structures privées.

Selon les informations obtenues par Kamanews, les policiers en sont venus à une démonstration musclée suite à l’échec de leurs discussions avec le ministre de la Sécurité.

Ce mardi matin, l’accès au commissariat est bloqué par les manifestants.

Kamanews a pu constater que les riverains évitaient d’emprunter la voie qui passe devant la caserne. “Ca fait vraiment peur cette affaire”, confie un habitant du quartier qui observe la scène à bonne distance.

Dans la journée du 17 avril, un document signé par « la troupe » se faisait l’écho de la grogne dans le milieu policier. “La police nationale ne réclame rien à l’Etat, car tout se trouve avec leur hiérarchie”. De quoi alimenter les accusations déjà évoquées de détournements de sommes d’argent dues aux personnels de la police.