Gouvernement et syndicats dialoguent à Baonghin

Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a présidé ce mardi 24 janvier la cérémonie d’ouverture de la rencontre gouvernement/syndicats au titre de l’année 2016. Cette rencontre, explique-t-il, constitue la répétition d’une tradition. Il a rassuré les syndicats de l’engagement du gouvernement à consolider ce partenariat, gage d’une paix sociale véritable.

Prévue pour se tenir jusqu’au 31 janvier 2017, la rencontre doit examiner l’état de mise en œuvre des engagements du gouvernement en 2015 et les réponses aux doléances et préoccupations des organisations syndicales au titre de l’année 2016.

En ce qui concerne les préoccupations des travailleurs, le Premier ministre rassure que le gouvernement s’attèle au respect des engagements pris le 11 septembre 2015. S’agissant du cahier de doléances du 1er mai, des suites idoines ont été données mais des réflexions sont en cours sur certaines autres préoccupations, selon toujours le chef du gouvernement. Le président de mois des centrales syndicales, Paul Kaboré, a fait remarquer que si des mesures claires et satisfaisantes ont été octroyées à certaines corporations, d’autres par contre attendent. C’est pourquoi il a affirmé que la reprise des négociations est indispensable à la consolidation de l’esprit même de dialogue social et exhorte toutes les parties à travailler dans le respect mutuel afin qu’au soir du 31 janvier, un protocole d’accord puisse être paraphé. 

Institué depuis 2008, ce cadre de concertation s’est révélé comme un moyen de consolidation du dialogue social, levier de la paix sociale et du renforcement de la gouvernance.