Election 2015: Les mises en garde des « gardiens de la démocratie »

Pour une élection réussie, force doit rester à la loi. C’est le mot d’ordre que prônent les « gardiens de la démocratie », une association constituée d’une trentaine de membres.

Pour eux, la campagne électorale est propice pour interpeller les partis politiques, les organisations de la société civile et la CENI sur l’impératif de garantir la transparence des élections.

 Convaincu que la réussite des élections de novembre 2015 dépend du degré de responsabilité des acteurs impliqués, les « gardiens de la démocratie » invitent toutes OSC à se référer et à s’engager aux cotés de la CENI après la publication des résultats.

L’association que préside Norbert Tankouano demande à l’Etat de prendre les dispositions urgentes pour imposer à tous les parties prenantes au double scrutin du 29 novembre, un respect de la législation relatif à la conduite de la campagne.