Deux semaines pour régler la dette de l’Etat aux médias privés

La presse privée ne veut plus que son argent dorme dans les caisses de l’Etat et le Premier ministre est d’avis. Paul Kaba Thièba en rencontrant les responsables de la presse privée dans la soirée du mardi 16 mai 2017 au palais de Koulouba a fait une promesse. 

“La question des factures impayées est derrière nous”, parole de Paul Kaba qui tente de rassurer à la sortie de l’audience. Puis il ajoute, “j’ai demandé à ce que ces factures soient apurées d’ici deux semaines”. Les patrons de presse, à travers leur représentant Boureima Ouédraogo, disent attendre que les actes suivent les paroles et se réjouissent des engagements pris par le gouvernement pour permettre aux entreprises de presse de survivre.

Au cours de cette rencontre, en plus de la question de la dette, d’autres points ont été abordés à savoir la télévision numérique terrestre (TNT) ainsi que le fond d’appui à la presse privée. Pour ce qui est de la TNT, le chef du gouvernement a indiqué qu’elle sera effective à partir de septembre 2017. Et quand au fond d’appui, il sera opérationnel cette année afin de soulager les entreprises de presse.

Pour le chef du gouvernement, la presse est un maillon pour une vraie démocratie. C’est pourquoi lui et son gouvernement prennent l’engagement d’accompagner les organes de presse à travers des rencontres périodiques pour échanger sur les difficultés qu’ils rencontrent et voir dans la mesure du possible comment solutionner ces difficultés.