Deux anciens ministres de Compaoré quittent la prison

La justice burkinabè a remis en liberté, le 30 décembre, l’ancien ministre l’Administration territoriale et de la Sécurité, Jérôme Bougouma. 

Le lendemain, c’était au tour de Jean Bertin Ouédraogo, ancien ministre des Infrastructures, du Désenclavement et des Transports, de bénéficier de la même mesure.

L’incarcération de ces deux personnalités du régime Compaoré à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou est intervenue le 18 août 2015. Elle fait suite à l’adoption, par le Conseil national de la Transition (CNT), le 16 juillet 2015, d’une résolution portant leur mise en accusation.

Jérôme Bougouma est poursuivi pour détournement de deniers publics et enrichissement illicite portant sur la somme de 3 milliards de F CFA.

Jean Bertin Ouédraogo, quant à lui, est poursuivi pour les mêmes de faits, sur la somme de 1 milliard de F CFA.

La justice n’a donné aucune indication sur la date de leur éventuel procès.