Des parents viennent jeter leurs malades à Yalgado

C’est une révélation ahurissante qui est faite par le principal hôpital du Burkina Faso. Dans un communiqué rendu public ce 7 novembre, la Direction générale de Yalgado Ouédraogo déplore avoir constaté que “le phénomène d’abandon des parents malades est de plus en plus monnaie courante”.

Des comportements que les auteurs expliquent par la lassitude. “On voit des parents venir ‘se décharger’ nuitamment dans les couloirs du CHU-YO de leurs parents, au motif parfois qu’ils sont ‘fatigués’ de les soigner”, poursuit le communiqué.

Autre indication donnée par l’hôpital Yalgado, “de plus en plus, ce sont des malades mentaux, dont les parents ont fait le tour des guérisseurs sans succès, sont convoyés en catimini à l’hôpital”.

L’établissement hospitalier dispose d’un mécanisme de prise en charge des malades indigents. Un dispositif pas toujours approprié. Pour ce faire, il dit avoir entrepris la réflexion pour mieux y faire face, en collaboration avec la commune de Ouagadougou, la direction régionale de l’action sociale et les sapeurs-pompiers.