Des conseillers réclament la tête du maire Rainatou

Un groupe d’élus de l’arrondissement 3 de Ouagadougou ne veut plus de Rainatou Ouédraogo pour conduire leur mairie. Une motion de défiance a été adressée à la plus jeune des maires de la capitale burkinabè.

Lors de son installation, le maire de l’arrondissement 3 avait émis le souhait que “nous puissions travailler sur les valeurs d’humilité, d’honneur, d’honnêteté, de solidarité et du travail bien fait”.

Mais à en croire ses pourfendeurs actuels, tout se passe autrement. A Rainatou Ouédraogo, les conseilleurs mécontents reprochent une “opacité dans la gestion”, et un “mauvais management” de l’arrondissement. La critique a trait également aux recrutements et au carburant, des matières pour lesquelles madame le maire se serait rendue coupable de “mauvaise gestion”.

Rainatou Ouédraogo a été élue sous la bannière de l’Union pour le changement (UPC), le principal parti de l’opposition au Burkina Faso. L’arrondissement 3 est constitué des secteurs 12, 13, 14, 15 et 16, tous situés dans l’ex-arrondissement de Sig-Nonghin.