Christine Lagarde reconduite à la tête du FMI

A 60 ans, la Française a été élue vendredi pour un nouveau mandat de 5 ans de Directrice générale du Fonds monétaire international à partir de juillet.

Unique candidate, elle a bénéficié de nombreux soutiens, dont celle des Etats-Unis et de la France.

Première femme à diriger l’institution, Christine Lagarde a remplacé, à ce poste, son compatriote Dominique Strauss-Kahn qui avait dû démissionner en 2011, en raison d’un scandale sexuel dans lequel il était impliqué.

Ce nouveau mandat intervient alors que l’économie mondiale connaît un passage à vide, et elle-même doit faire face à la justice de son pays. Christine Lagarde est soupçonnée de négligence dans le traitement d’un dossier d’arbitrage favorable à l’homme d’affaires Bernard Tapie.