Ce gouvernement est une “provocation” selon Ablassé Ouédraogo

Ceci est une réaction parvenue à notre rédaction du président du parti “Le Faso autrement”au remaniement gouvernemental. Le Dr Ablassé Ouédraogo trouve que, résolument, l’actuel président du Faso est le vrai souci du Burkina Faso.

“Le 28 décembre 2016, le Président du Faso annonçait par “Tweet” une réorganisation de son gouvernement. 55 jours après cette annonce porteuse d’espoir pour un véritablement changement dans la gouvernance de notre pays, le Président Kaboré sert aux Burkinabè un gouvernement ” mouta mouta”, qui n’apportera certainement pas de solution à la “Rochosité” aggravante que le Burkina Faso vit. 

Le Président Kaboré prend les mêmes et recommence dans l’esprit qu’on ne change pas une équipe qui gagne. Le mauvais casting dans la formation du premier gouvernement Kaba Tiéba, fait par inexpérience, a été sciemment répété alors que notre pays va de plus en plus mal et attend d’autres perspectives. Le gouvernement “replâtré” nommé le 20 février 2017 n’est point la solution. 

Ce gouvernement ressemble d’ailleurs fort à de la provocation vis-à-vis des Burkinabè qui fondaient un grand espoir sur cette réorganisation du gouvernement annoncée par le Chef de l’Etat en fin 2016. Ce qui confirme le manque de leadership du Président Kaboré, de plus en plus sourd aux souffrances et à la misère de son peuple. Roch Kaboré démontre encore une fois qu’il n’est pas ‘la réponse’ aux attentes et aux aspirations des Burkinabè mais qu’il est plutôt le vrai ‘problème’. 
Le Burkina Faso a besoin d’une gouvernance responsable.”