Assemblée nationale: le président Roch recadre ses troupes

Salifou Diallo est mort. Sa succession est l’objet de vives bousculades, essentiellement entre députés du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Mais cet appétit n’est pas du gout du chef de l’Etat, qui a déjà eu à faire savoir qu’il ne voulait pas de “désordre” dans le pays.

Face aux excitations des uns et des autres, Roch Marc Christian Kaboré a fait passer un message qui pourrait se résumer en quelques mots : “arrêtez pour vous là” !

Des informations recueillies par Kamanews, et contrairement à ce que les intéressés tentent de faire croire par une campagne déguisée, aucune des personnes dont les noms qui circulent dans la presse n’est le candidat, ni du MPP, ni du président Kaboré aux fonctions le président de l’Assemblée nationale.