Amed Smani juge le Mogho Naaba

Le précurseur du Takborsé ne tarit pas d’éloges à l’endroit du Mogho Naaba. Les efforts de ce sage « ont permis à notre pays d’éviter une crise », clame-t-il à qui veut l’entendre.

Et lorsque l’occasion s’est présentée le 18 octobre, il a tenu à Sa Majesté ces propos : ” je suis venus vous dire merci pour votre implication dans la recherche de la paix et de la cohésion sociale dans notre pays. Vos efforts ont permis à notre pays d’éviter une crise. Je me devais en tant qu’artiste qui prône ces valeurs de venir vous témoigner ma reconnaissance et profiter demander de vos bénédictions”.

La scène s’est passée dans la cours royale, à Ouagadougou.

Le 24 octobre, Amed Smani sera sur scène à la Maison du peuple de Ouagadougou, pour un concert musical dédié à la paix au Burkina. A cette occasion, il témoignera, un fois de plus sa gratitude au Mogho Naaba, mais pas seulement. Il y a quelques jours, le créateur du Takborsé avait rendu visite aux responsables des différentes confessions religieuses du Burkina.