A l’UA, voici ce que fera Minata

Elue comme commissaire aux Affaires politiques de l’Union Africaine, Minata Samaté/Cessouma a été accueillie ce 3 février dans la soirée par ses anciens collaborateurs du ministère des Affaires étrangères. Ancienne ambassadrice du Burkina, la nouvelle Commissaire a été félicitée par le chef du département des Affaires étrangères, le ministre Alpha Barry qui n’a pas omit de remercier tous ceux qui se sont impliqués pour l’élection de Minata Samaté.

A son tour, la nouvelle Commissaire a saisi l’occasion  pour traduire sa reconnaissance au chef de l’Etat, à toute la diplomatie burkinabè ainsi qu’à tous les Burkinabè qui se sont investis depuis sa campagne jusqu’au jour de son élection. Pour madame Samaté, au-delà de sa modeste personne, c’est le Burkina Faso qui est honoré et par cette élection est appelé à apporter sa contribution à l’œuvre de l’Union Africaine.

Ce fut l’occasion pour la Commissaire d’exposer sur le travail qui l’attend au département des Affaires politiques de l’UA. Il s’agit entre autres des questions de gouvernance, d’élections, du genre, des réfugiés, en somme de la question des droit de l’Homme. La Commissaire Samaté a promis de relever le défis pour le respect de la Charte africaine sur la gouvernance électorale, aussi pour que cette Charte soit intégrée dans toutes les législations des pays africains.

En outre, le ministre des affaires étrangères a profité de cette cérémonie pour féliciter Pascal Bamouni qui a été, quant à, lui élu comme un des sept membres du conseil consultatif de l’Union Africaine sur la corruption.

En rappel madame Samaté a été élue lors de la 28e session ordinaire de l’Union Africaine qui s’est tenue du 30 au 31 janvier dernier à Addis Abeba (Ethiopie).